Tribulations d'une "choupette" parisienne !

02 février 2012

to be (married) or not to be (divorced) ...?

 

C'est toujours bon à savoir et ça te remet direct les idées en place: ton homme ne veut pas se marier.

Ceci étant je vois pas pourquoi ça m'ennuie, je ne crois pas au mariage non plus, mais quand même... on a tous ce rêve débile en tête du mariage à la fin de l'histoire qui t'assure bêtement que tout ira bien.

Bon depuis que je sais que divorcer coûte 400 euros,  je me suis ravisée sur cette question. Depuis que mes parents ont divorcé, j'ai également arrêté de croire à l'intérêt de ce bout de papier. Plus encore, le mariage n'a jamais été qu'un papier utile à l'asservissement des femmes depuis la nuit des temps. Donc, tout en moi, physiquement et psychiquement réprouve cette connerie intersidérale qu'est le mariage.

En somme je vois pas pourquoi tout ça m'ennuie...

Mais si bien sûr!! C'est encore la faute aux putains de Walt Disney de me mes ovaires!!!!! Si ce vieux con était pas mort, je crois que je lui ferai un procès pour mise en danger psychologique d'autrui...

Bon, alors que j'étais au bord des fiançailles il y a trois mois, et qu'on s'est calmés parce que bon quand même on est pas complètement cons... (enfin pas trop...), bah maintenant je me prend un bash monstrueux sur la question de l'engagement administratif... Un comble pour moi!! 

Enfin c'est mieux comme ça, qu'est-ce que j'irai me foutre comme sape sans déconner pour une connerie pareille?

Donc note pour soi-même: ne plus demander son mec en mariage, de nos jours ça craint, c'est vieux jeux, et surtout, le marché est mort.

 

 

Allez tchuss et bonne année du dragon!

 

choupette

 

photo-mariage-palavas

Allez saute on te dit que c'est pas la peine!!! Rien compris celle là... 

Posté par leelou15 à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 janvier 2012

Manuel du keep dremaing

Je dédie ce texte à ma famille, à mon prince choco ainsi qu'à mes futurs enfants

Combien d'entre nous sont-ils devenus ce qu'ils rêvaient d'être étant enfant? Combien sommes-nous à avoir poursuivi nos rêves d'enfant concernant notre avenir, notre futur?

Combien de parents ont rit face à leurs enfants de 7 ans qui leur assurait devnir maîtresse d'école, ou bien chercheur de trésor, ou encore "étudieur" de dinosaures, que sais-je...

Personnellement, si j'en suis là aujourd'hui, à me demander ce que je veux faire de ma vie, à 24 ans, et sans trouver de réponse, c'est que j'ai perdu tous mes rêves, toutes mes envies d'enfants. On cesse d'y croire, un beau matin, pour quelques raisons propres à chacun. Ainsi, on bani le réel pour se réfugier dans la fiction, dans une vie "rêvée" moins cruelle.

Ainsi mes rêves d'enfant... devenir soit:

- écrivain

- fleuriste

- danseuse

- maîtresse (classique)

- princesse (celui là, on ne m'en voudra pas de ne pas y être arrivée hein...^^)

- voyageuse (oui cela doit exister...)

Au total, combien de ces métiers ou des plans d'avenir ai-je mis en action? AUCUN. A part les voyages, quand je peux, mais cela ne fait pas vivre. Princesse non plus d'ailleurs... Hum... dommage.

 

Ainsi, je lance un avis à la population de ce monde ( ok, à mes proches quoi... bon très bien... au chat...):

a) redevenir danseuse même si mon père m'a dit un jour que ce ne serait pas mon métier et que je n'étais sans doute pas assez passionnée pour faire une école professionnelle lorsque j'avais 14 ans. By the way, s'est pas privé pour sa part à 35 ans de faire la même contre l'avis de ses parents... ANYWAY. 

b) se rapprocher des métiers de la culture et du livre ( en cours, good point)

c) Si possible, partir le plus souvent en voyages, faire de l'anthropo de terrain audiovisuelle ou photo.

d) rêve de remonter sur une scène: se motiver donc avec la blonde qui me sert de soeur, qui elle, vit sa vie réelle ( biatch^^) pour monter nos culs de grosses sur scène avec ce terrible 2 women show.

e) acheter des fleurs plus souvent ( ou s'en faire offrir...^^)

f) Etre maman en temps voulu, leur apprendre à rêver, toujours, et surtout d'y croire... Même au prince charmant, même aux disneys, à leur tutu rose en tulle, à leur camion de pompier, tout. Pour la bonne dose de réalité et de cruauté je les laisserai une fois par semaine chez leur tante adorée... ou à leur père tout simplment, si c'est toujours le même qui se profile^^

g) et enfin, afin d'être une princesse digne de ce nom, être toujours super bien sapée, continuer les disneys, et garder le prince que j'ai en poche.

 

"La vraie vie est si souvent celle qu'on ne vit pas"

"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"  


Oscar Wilde

Posté par leelou15 à 03:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2011

Résolutions 2012: ne rien reproduire de 2011, après on verra...

Bien,

mise à part l'efficacité manifeste et incontestable dont j'ai usé cette année pour la pourrir, j'ai au moins le mérite de reconnaître que c'est un fiasco.

Donc, au lieu de se mentir sur de potentielles nouvelles résolutions soit-disant magiques, je préconise l'inverse: listons surtout ce qu'il va falloir éviter de reproduire en 2012 afin que cette année soit... bonne.

- Ne pas prendre d'appartement (du moins tant que tu n'as pas fini ton Master, que tu ne gagnes pas ta vie, et que ton mec ne se sent pas de supporter ta tronche dans 17 m carré^^)

- Ne pas travailler pour un groupe qui t'exploite en heures et en salaires ( phon regie pour ne pas les nommer)

- Ne pas travailler tout court alors que tu dois aller en cours aux heures précises out tu gagnes malement de la tune, pour une cage à poules!!!!!

- Arrêter de compter sur tout ceux qui ne sont pas là pour toi ou qui t'ont déçu ( facile à dire mais très difficile en pratique...)

- Se mettre à fumer? Se droguer un peu de temps en temps dans son canapé le samedi soir ? Pourquoi pas... Tant que ce n'est pas fait piur m'empêcher d'avoir à nouveau des rêves, des projets et surtout, la joie de vivre bordel!!!

- Donc, avoir des projets artistiques à nouveau ( danse: merci à ma famille et à mon mec), la photo, et un stand up en cours d'écriture... enfin j'attends que ma tarée et comédienne de soeur ramène son cul d'Amsterdam ou Madame se prend du bon temps en champi pendant que sa moitié d'ADN crève seule en parlant au chat à Paris).... 

- Formation fin mars en management culturel à prendre très au sérieux! Sans compter le stage de la rentrée.

- Puis tenter de trouver un autre stage, et si possible, postuler à l'étranger; ou économiser et partir tout court en voyages deux mois. 

- Trouver un boulot sur Paris... Prions. Déposons des cierges. Sinon  suicide avec les mêmes cierges...

- Bon... et pour les trois prochains mois qui rendent l'achat de mon agenda beaucoup moins rentable que prévu ( bah oui, en cuir....) : soit se mettre à fond en cours de danses et gym( lol), soit trouver un CDD à mi-temps le matin ( re lol), soit continuer dans la voie de la dépression ( pas lol). Sinon va falloir trouver d'autres séries TV, et en perf... 

- Rétablir son équilibre émotionnel et ses rapports affectifs en général.

- Vivre cette année que pour soi, sans compter sur les autres pour changer.

 

 

(- Continuer de lire le Elle, seul truc stable et agréable à ma vie... ^^)

 

voilààààà!!!!!

La choupette parisienne a parlé, c'est pas fameux, mais it feels good.

 

Bonne année à tous, et surtout croyez en vous

Posté par leelou15 à 01:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 septembre 2011

La choupette aux abois!

Cette rentrée craint un max! Ca sucks, ça chlingue, ça me gerce les gougouttes, bref c'est la loose!!!!!!!

Non mais sans rire, d'une c'est quoi ce temps? Un été pourrit ne suffit pas...?  De deux, comment se faire virer de sa fac, because embrouille avec directrice de recherche.... grrrrr... Bon heureusement j'ai le diplôme quand même... Mais now ???? bordel de bippppp, je fais quoi moi?

De trois, nid avec le mac choco rendu car trop cher et trop petit, et on aurait fini par s'éplucher comme des bananes carnivores. De quatre, retour chez les parents, à bientôt 24 ans... ( là je pleure), et enfin finalllllllllllyyyyyy fiveeeeeeee : à nouveau baby sitter au quotidien... Même pas un petit stagiounet tout pourri payer une misère à Sarcelles... ouinnnnn!!

Bon... comme je ne fais rien à moitié dans le genre débile, lunaire et pathétique, j'ai cru bon d'avoir l'audacieuse idée de postuler pour une dernière et grande année d'études à l'Ehess, école des hautes études en sciences sociales, et notamment en anthropologie, mon domaine... Hellllloooooooo !!! : Laura, redescends sur terre, tu ne seras jamais prise... Surtout si tu oublies de mettre le nom du directeur sur la lettre d'intention minutieusement tapée et travaillée depuis des semaines ... I hate myself! Pourquoi suis-je aussi... moi. Comme dirait ma soeur dans l'une des pièces qu'elle joue en ce moment, " non ce n'est pas que vous n'êtes pas doué... mais vous êtes vous voilà tout".  Annnd that what she said! 

Et pour conclure cett interminable et terrible mois de septembre ( je suis bonne tragédienne hein; pour tout envoie de roses.... en photos sur le blogue^^), je suis malade et en froid avec le mac choco... 

So... Vivement par ordre d'importance:

- soit l'ehess, soit un stage, soit un CDI ( haha je rigole.   ...   )

- trève des conflits amoureux (ferait grand bien au moral)

- prévoir voyages multiples

- fêtes de noël!!!!!!!!!

- perdre poids, faire sport ( je rigole la aussi, mais faudrait que je sois sérieuse...)

- voir enfin ses articles publiés...

- trouver un appart d'ici un an et demi ( et cette fois ci vraiment un deux pièces marvellous!!!)

 

OUhh! bah y'a du boulot!

Allez, tchuss 

PS: pour ceux qui éventuellement s'inquiéteraient, même si personne ne lis ce blogue, c'est ça qui est bien je pux mettre n'importe quoi^^, pour ma survie, il me reste l'abonnement au Elle, Canal +, le vin rouge, les caïpirina, les mojitos frites, les feux de cheminée, le chat  et la famille!! 

 

Posté par leelou15 à 23:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 mai 2011

La choupette vend des fringues! Allez voir si ça vous chante! tchuss!

http://www.videdressing.com/le-vide-dressing-de-choupetteparisienne-283662/parrainage/65162

Posté par leelou15 à 15:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 avril 2011

Obliger d'expliquer que je ne suis pas bourrée, mais lunatique insomniaque

Etant donne que le Mac dort (et que je ne peux pas le faire chier avec mes crises lunatiques existentialistes, ce dont il soupe assez largement, et ce parce que justement ce soir, ej boude étant  en phase de non-pardon...),

je me lâche et j'ai décidé dans ma dépression (tout de suite l'entend-je dire dans son sommeil) d'être prolifique! Et ma mère de loin à 4 rues ( hé oubliez pas je suis une tortue, je vais pas bouger du 11e en 3 mois non mais ho!), " tu ferais mieux d'être prolifique et de bosser aux mêmes heures de la nuit pour ton Master!!".... Pas faux... Hum.

D'ailleurs ma prochaine crise existentielle arrive à grand pas : Rolland Garros ou les examens.

Mmmmmmmmmmm............ Affaire à suivre.

 

PS: maman je déconne, les examens of course... 

bien_dans_ma_vie_2_b

 

 

 

Das choupette (comme dirait Napi ^^)

Posté par leelou15 à 02:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Imminence importante de ce post surtout à 2h20 du matin un vendredi soir ( no life putain)...

JE SUIS REABONNEE AU ELLE !!!!! mvvvvooouiiiii!!!!! arhhhhh

Donc depuis deux mois que je vis avec mon chéri ( le même qui me fait réfléchir sur le pardon... hé qui a dit que l'amour nefaisait pas évoluer sur ses questions personnellement philosophico-amoureuses???),  dans un placard à balais (oui mais dans le 11e à Charonne le placard, suis pas complètement stupide comme bestiole), tous les samedis j'ai envie de faire l'amour à ma boîte aux lettres! 

Hourrrrrrraaaaa! C'était le cri d'espoir de la journée pourrie que je viens de me taper. En espérant que ce we ensoleillé nous réconforte le Elle et moi à une terrasse dans le quartier! Na!

 

elle2011

Posté par leelou15 à 02:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le pardon: une affaire de temps, d'amour ou de volonté ?

Je me demande si pardonner ce n'est pas finalement le moment ou tu as complètement oublié la peine que tu as ressentie au moment des faits. 

Il est hypocrite et un peu trop chrétien à mon goût d'espérer que l'Homme parvient à pardonner dans le seul but d'aimer son prochain coûte que coûte. Quelle arnaque!

L'Homme oublie, le temps passe et la mémoire finit par sélectionner les blessures, les joies, les amours... Le temps n'efface rien mais laisse place à cette vaste et noble notion de "pardon".

Si l'on s'obstine dans la douleur et la souffrance ce n'est pas par amour, c'est parce qu'on sait, on se persuade que ce n'est pas grave et que le temps nous fera la faveur d'oublier, d'estomper notre colère. 

Le pardon, c'est le temps. Du temps et de la volonté : la volonté d'y croire, de se dire "ce n'est pas grave", "ça passera", "il/elle n'a pas fait exprès"... Ce qui est bien c'est que c'est aussi valable en amitié qu'en amour. En même temps, les déceptions sont partout.

Mais le temps n'empêche pas les souvenirs... brûlants, douloureux, à vif. On a déjà pardonné, mais notre âme pas tout à fait. Parce qu'en réalité on aime avec sa tête, et la raison nous dit de continuer, d'avancer, d'y croire et d'oublier... 

Les souvenirs sont là pour nous rappeler à l'ordre, nous torturer un peu plus, nous forcer à la méfiance... Et l'on sait comme le pardon prend du temps, puisque c'est ce qu'il est, et rien d'autre.

Mais pourquoi s'enfoncer dans la souffrance, dans les relations destructrices si l'on en a conscience ? Est-ce ici la raison qui parle ? Impossible... Ou alors on espère raisonnablement que l'avenir sera différent... Puisqu'il n'y a que ça si l'on ne pardonne pas: l'espoir, l'attente d'autre chose. Sauf en amitié, cette valeur n'est pas valable: c'est ici que l'impardonnable prend tout son sens, et ce justement parce que ce sont les liens, ce domaine de pureté qu'il nous reste. L'amour est perverti.

"Le bonheur n'existe pas. L'amour est impossible.
Rien n'est grave." Frederic Beigbeder

Ainsi, autant s'exonérer du pardon, c'est une quête impossible, insatiable pour ma part et bien trop douloureuse. On est fait pour faire souffrir et le subir en retour, assumons le mieux possible.

Quant aux blessures lorsqu'elles sont encore à vif ? Que reste-t-il des sujets qui fâchent encore et toujours: question de temps, de volonté ou d'amour, à vous de choisir.

Moi je n'ai pas encore choisi.

 

 


Posté par leelou15 à 02:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 janvier 2011

Bosser chez Sokia Ryniel, ça n'a pas de prix ou presque...

Voilà bientôt 4 mois que je travaille dans une délicieuse et chaleureuse maison de haute couture... Ne vous méprenez pas, je ne suis que la jeune, stupide et ô combien inutile standardiste de l'accueil VIP.

Déconsidération, pas de pauses en 5h de pose assise devant un écran d'ordinateur ayant l'âge de mon père... ( désolée papa, je t'aime mais faut dire ce qui est...), et surtout, surtout... un personnel et des collègues qui par le simple fait de vous dire bonjour ou merci auraient l'impression de s'adresser à un crapaud baveux qui s'habille chez Tati et de vomir leur tripes par la même occasion!!!

Je les hais... Mais ce que je hais encore plus, ce sont les gens au téléphone... Le prochain qui me dit que je fais mal mon travail, que je ne travaille pas du tout comme il faut dans la mode et que je suis incomptétante alors qu'après vérification ( histoire d'être polie et professionnelle tout de même), j'avais RAISON, je le prierai gentiment mais non moins fermement d'aller se faire foutre chez les grecs!

Alors je lance un communiqué de soutien à toutes les hôtesses et à tous les hôtes de Paris and Co. qui endurent les humeurs, les requêtes et les réflexions odieuses de ces gens ô combien... inutiles eux aussi, en fait.

Le message de ras-le-bol étant lancé, rejoingnez-moi nombreux, courage camarades!

Force et honneur, lutte finale pour bientôt... ou pas ( bah vi, loyer et factures à payer obligent, car pour s'emmerder un peu plus la vie, on déménage de chez papa-maman pendant qu'on tente aussi de sauver son Master et d'être la copine parfaite!!!!!).

A vous les studios, le bureau des plaintes est officiellement ouvert à la rubrique "commentaires" de mon blogue.

Choupette


Posté par leelou15 à 12:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 janvier 2011

Telle la tortue...

Eh oui! Telle la tortue, me voilà après de longues semaines d'absence. Panne générale. Et c'est pas fini. L'hiver globalement, faut pas trop m'en demander... Déjà que d'habitude c'est pas glorieux, mais là c'est pire. 

Peut-être est-ce le fat que mon abonnement au Elle s'est soudainement arrêté il y a un mois, je ne m'en remet que très difficilement je dois dire et pour le moment, pas trop les moyens de renouveler... Ca plus les fêtes, plus le froid, plus les examens, c'est pas la patate frite quoi!

Vivement le printemps et touti quanti! 

Je reviendrai pour de nouvelles aventures, plus pétillantes de joie et d'espoir car là, c'est la dèche des bonnes idées et du positivisme!

tchuss !

Posté par leelou15 à 20:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]